• Julie Photographie

Journal de confinement - 1



Comme tout le monde, depuis mi-mars je suis assignée à résidence, on sait tous pourquoi.


Du coup, pour moi, comme pour beaucoup d'autres, cette affaire était surtout une sacré galère.

Côté professionnel, je vais simplifier en disant simplement que de réduire à néant les revenus prévus pour une durée finalement sacrément longue, ça fiche un coup à tout. La vie quotidienne, les projets perso... J'ai déjà un mode de vie assez "décroissant" comme on dit, mais là j'en suis à un mode de vie "stagnant", et pour un paquet de mois encore. Surtout que nous sommes deux indépendants à la maison, je te fais pas un dessin non plus.

Côté personnel, c'est pour moi très très dur de rester à la maison. L'idée de passer 24h enfermée avec mes enfants me file des angoisses à la base, je suis de ces daronnes qui aiment faire des activités dehors. Sortir les mômes, les faire courir, sauter, grimper, nager, jouer au ballon, dans le sable, dans la terre, voir des copains... Bref, BOUGER, les fatiguer, et rentrer avec des enfants sales et heureux de leur journée d'aventures, même au bout de la rue, c'est ma façon d'aimer les faire grandir. Donc l'aspect "à la maison", c'est compliqué. Surtout pour un temps qui m'a au début semblé infini.


Du coup j'ai essayé de voir la meilleure perspective de tout ça. Le côté "profitez en pour passer du temps en famille" ne me parlait pas du tout, vu que je profite déjà de mes enfants au quotidien. Mais j'ai voulu garder les bons moments, parce qu'il y en a tout de même beaucoup. Surtout avec un grand de 6 ans et demi, curieux, débrouillard, enthousiaste, râleur et attachiant comme le sont beaucoup d'enfants de 6 ans et demi. Surtout avec une môme de presque 4 ans qui passe sa vie à chanter très fort, danser en robe de princesse, courir partout en tapant très fort des pieds, et vouloir tout le temps faire plein de "cruts". Surtout qu'on a la chance inouïe de posséder un bout d'extérieur. Tout en béton, et sur un boulevard plein de bruits, mais tout de même.


J'ai fait des photos quand j'en avais envie, et autant dire que ça n'était pas tous les jours. J'ai eu des jours très joyeux et cool, et des jours où j'aurais préférée ne pas être là. La vie quoi. Mais il en reste que mes mômes ont grandit, appris, fait mille choses malgré tout.


Attention, je préviens tout de même les allergiques à la crasse et les amateurs d'activités Montessori, les amoureux du rangement et ceux qui ont peur du n'importe quoi : tu vas être malheureux.se avec mes photos. Mes mômes ont passé leur vie en bas de pyj, en déguisement, ou en slip. Ils se sont salis, et re-salis. J'ai rangé mon salon pas du tout design tous les mille ans.

Mais je pense qu'ils se rappelleront surtout qu'on a peint, bricolé, planté quelques trucs, joué, regardé des films, fait des goûter gargantuesques quasi tous les jours... Soufflé 4 bougies d'anniversaire...

Ils ont continué de souder leurs liens à eux, avec leurs petites histoires et grosses engueulades, je crois que c'est le plus important.


Et moi je vais essayer de retenir tout ça : mes enfants qui grandissent du mieux qu'on peut.







Tags :

#julielefort #juliephotographie #julie #photographe #photographie #amour #couple #mariage #enfant #bebe #nouveaune #grossesse #maternite #parents #famille #saintmande #fontenaysousbois #vincennes #nogentsurmarne #paris #nangis #iledefrance #valdemarne #seineetmarne #confinement #journaldeconfinement

© Julie Lefort 2020

Badge-recommandé-Regard-d'auteur-macaron
f088340f7570d757ff931195ccef3109.jpg

Julie Photographie 06.84.31.66.37

contact@juliephotographie.fr

Mon site personnel

(concerts, voyages, tournages etc)

www.julie-lefort.com

julie-lefort-photographie-photographe-enfant-bebe-grossesse-enceinte-famille-mariage-couple-amour-fontenay-sous-bois-ile-de-france-vincennes-saint-mande-nogent-sur-marne-nangis-photobooth-flash-machine

Logo : Lise Desportes

Design partiel : Doriane Savoye

  • Instagram
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Pinterest Icône
  • av_bodas_fr_FR
  • logo_black_edited
  • Noir icône Google Play